mumisnotcooking

Fantastic Kebab in South Pigalle, thank you Zarma Pigalle

Manger un kebab, c’est un air de nostalgie dans mon ventre, et dans les fesses un revival de mes 20 ans.
Enfin un bon Kepap à South Pigalle.

Avec Zarma, la street food turque ne cesse de s’imposer à Paris et apporte enfin une très bonne adresse street food, dans ce quartier mythique de South Pigalle, dépourvu de Kebab !

Je prends tous les jours ce trajet, maison / métro Pigalle, et donc je remonte la rue Jean-Baptiste Pigalle, je la connais par coeur, un nouveau street art, une affiche de théâtre, je la connais cette rue. Et bien en un été, pendant mes vacances, est apparu à deux pas de Pigalle, entre quelques bars, une façade noir chic, devant laquelle posent quelques pots de harissa contenant de bien jolies fleurs. Et un nom de folie. Zarma !

Bon je suis censée être à la diet post vacances, mais là je ne peux pas résister … J’arrive il est 14h24, je retrouve Peter mon voisin américain, et ma voisine enceinte de 7 mois accompagnée de son mari, quoi tous mes voisins sont là !
J’ai une option possible passer mon chemin … Impossible j’ai trop faim !

Passant la porte, on entre dans un écrin ne surpassant pas les 15 mètres carrés. Nous sommes bien à South-Pigalle.

Dans ce miniresto, six tabourets seulement, on joue avec les codes turcs de la décoration à l’assiette, tout en restant très simplement dans l’esprit de la street food.
On y trouve un comptoir doré, six places donc, des loukoums bien poudrés et des bouteilles d’eau de Cologne en libre-service pour se rincer les doigts, tradition oblige. Un couple est aux fourneaux : Monia et Nicolas Derrstoff, anciens journalistes reconvertis dans la street food orientale, et spécifiquement en experts kebaps après deux ans passés en Allemagne, Turquie et Tunisie, en collaboration avec Julie Basset.
C’est un déjeuner plein de sourires, un sourire jusqu’aux oreilles que l’on m’offre dès que je passe la porte.

Bien-sûr, il n’y a plus de places assises malgré l’heure tardive de mon déjeuner, ça m’arrange car j’étais censée manger une salade, donc je prends à emporter, en mode incognito at home.

À la carte, la star de la maison le kebap, en trois versions carnivores : Poulet (fenouil braisée, feta, menthe et yaourt), Agneau (aubergine, pesto menthe-roquette et olives de Kalamata) ou Kefta de Bœuf (carottes, coriandre, pickles et sauce tomate-harissa).
Et en une version veggie au Halloumi (fromage) grillé, baba ganoush (purée d’aubergine) et abricot.

Je commande la version boeuf, envie de pickles et ne me demandez pas pourquoi !
Bien-sûr, impossible de ne pas gouter leurs frites avec le raz-el-hanout.

Zarma détrône déjà haut la main la majorité des kebabs parisiens.

En bouche et à l’oeil, c’est beau et c’est généreux ce sont les deux mots qui me viennent à la bouche quand je déballe mon kebap.
Bon il est vrai qu’il est un peu moins beau à l’oeil en version take away, car pour avoir bien regardé les assiettes des six convives présent lors de mon passage, je peux vous dire que les équipes mettent du coeur à vous assembler votre sandwich avec poésie, graphisme et couleur. Le mien ayant était emballé délicatement, manque de photogénie, c’est donc sans  hésitation que je pose mon appareil et me jète sur mon kebab.

Les épices et condiments, encore et toujours, un pain maison à la mie mentholée et croustillant à souhait, kefta de bœuf parfaitement cuit, pickles, julienne de carottes et salsa tomates-harissa, suffisamment relevée. Vinaigré, épicé, réconfortant, sucré et croustillant…

Rarement un sandwich ne m’aura fait cette effet !
Frais tout en comblant ma faim, apportant immédiatement une sensation d’évasion à mon palais. On s’imagine un peu à Istanbul.
La derniere fois qu’un sandwich m’avez fait voyagé, c’était avec les souvlaki de Filakia, lors de la semaine spéciale Grèce sur le blog.

Je finis par en parler à tous mes voisins et à recevoir des SMS me remerciant pour l’adresse ! Il ne m’en fallait pas plus pour y retourner 2 jours plus tard, et cette fois-ci profiter du comptoir.
En ce mois de septembre, vous remarquerez que je suis prête à tout pour vous … deux kebabs en une semaine … !
J’ai la joie d’annoncer à Zarma qu’ils sont dans le Telerama sortir, avec un super article. Nous sommes tous à la joie, et ça fait du bien en ces temps parfois difficiles

Au menu, Kebap Agneau  : aubergine, pesto menthe-roquette et olives de Kalamata avec en accompagnement, les croustilles à l’ottomane avec ketchup au cumin et mayonnaise au citron vert.

On ouvre grand la bouche et on y va, mais bien grand la bouche, sinon commencez par picorer avec les doigts, ce qui vous permettra de savourer le délicieux pesto.
On savoure, on déguste, le mariage des saveurs est encore au rendez-vous, la viande est juteuse comme je l’aime. Les croustilles à l’ottomane (délicieux mélange za’atar, piment, menthe et coriandre) avec ketchup au cumin et mayo au citron vert sont parfaites. D’ailleurs je vous conseille de les prendre à deux, à partager. Sinon pour un seul ventre, prenez sans hésiter les frites au raz-el-hanout.

Un autre bon point, avoir pensé aux envies végétariennes avec une version au halloumi (fromage chypriote), avec caviar d’aubergine et abricot bien généreux.

Si vous avez encore faim, mais je ne sais pas si cela peut arriver chez Zarma, vous pouvez aussi prendre pour le dessert des authentiques loukoums confectionnés par l’« unique maître loukoumier de France ». Zarma !

De jolis Kebab généreusement retravaillés, qui méritent qu’on s’y arrête assez souvent.
On note aussi, que c’est une super adresse family friendly !
Vos enfants ne connaissent pas le kebab, ce classique de la street food ?
Emmener-les chez Zarma c’est comme un saut de puce à Istanbul. 

Vous connaissiez Zarma ?
Vous aimez les kebaps ? Vous dites kebap ou kebab?
Allez-y de ma part !

Restaurant Zarma
64, rue Jean-Baptiste-Pigalle – 75009 Paris
www.zarmapigalle.com

Cette entrée a été publiée le 21 septembre 2015 à 7 h 00 min. Elle est classée dans A table !, Gourmet Break, SOPI - South Pigalle et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s