mumisnotcooking

The Extraordinary Museum of Tintin, a must for kids and all comics lover

À l’occasion du 40ème anniversaire du Musée en Herbe, Tintin nous invite dans son Musée imaginaire !

L’occasion d’assouvir la passion de N°1 pour la BD et de donner envie à N°2 de s’y mettre. Nous allons depuis longtemps à la bibliothèque et laissons libres les enfants dans leur choix, même si je reconnais être obliger parfois d’appliquer une censure parentale sur certains choix, mais c’est exceptionnel ( pour en savoir plus sur la bibliothèque Chaptal, c’est ici ). Depuis ses 5 ans, N°1 prend divers BD, et les feuillette sans jamais s’en lasser. Il m’impressionne car il est en CP et il n’a donc commencé la lecture que depuis septembre, jusque là il ne faisait donc que détailler chaque images jusqu’à en connaître le moindre coup de dessin.
Maintenant il sait lire profitons-en !
Il était temps d’en savoir un peu plus sur l’univers de Georges Remi, alias Hergé !

Le Musée en Herbe situé rue Hérold à Paris est un musée pour les enfants. Tout y est adapté, je vous conseille de prendre des places pour les visites guidées, sinon prenais des audio-guides. Je fais rarement ce conseil, mais c’est un petit musée (deux salles) et sans les explications vous passerez à côté de beaucoup d’information.

Le capitaine Haddock, les Dupondt, la Castafiore, le professeur Tournesol, Tintin et Milou… ils y sont tous! Une Ford Mustang est même garée juste devant !

Muni d’un déguisement de petit reporter et d’un jeu de piste, les enfants partent à la recherche du trésor de Rackham le rouge !

Le Musée Hergé de Louvain-la-Neuve en Belgique est l’invité du Musée en Herbe.
Une première salle retrace le parcours de Georges Remi, alias Hergé.
Je découvre ses débuts de publicitaire, son poste de rédacteur en chef du Petit Vingtième, avec affiches.
Des dessins et planches originales retracent la surprenante diversité de l’œuvre d’Hergé : homme de presse, graphiste, lettreur, illustrateur, affichiste, caricaturiste … et bien sûr, dessinateur de bandes dessinées.

– Bonjour Hergé !
– Il s’appelle comment le chien maman ?
– Alors je te présente Milou, c’est le plus fidèle compagnon de Tintin.
– Et la dame c’est qui ?
– Je te présente une partie de l’équipe. Le capitaine Haddock, c’est le marin, les Dupondt, ils ont pas de chance, la Castafiore c’est la chanteuse, le professeur Tournesol c’est le scientifique.
– Elle est vielle la chanteuse !

N°1 muni de son carnet de petit reporter, mène la visite avec son père, les deux se sont équipé d’une casquette. Chacun son style. Pour ma part, je reste avec N°2 et essaye de lui expliquer la recherche du diamant de Rackham le rouge, ça ne l’intéresse absolue pas, elle se jète sur les puzzles.

Tu les connais Totor, Quick et Flupke, les gamins de Bruxelles,  Jo, Zette et Jocko ?

Passionné d’art, peintre lui-même, Hergé était un collectionneur. Dans la deuxième salle, on nous fait entrer dans son musée ethnographique. Pour l’occasion, le Quai Branly, le Louvre… ont prêté des œuvres qui ont inspiré l’artiste dans la conception des différentes aventures du reporter globe-trotter. Afrique, Amérique, Egypte, Chine, Tibet, sont représentés par les objets emblématiques des civilisations rencontrées par Tintin lors de ses nombreux voyages.

Au cœur de l’exposition, des vignettes agrandies des albums de Tintin sont accolées aux œuvres d’art et objets ethnologiques originaux.
Tintin, héros globe-trotter, découvre des cultures et des objets, témoins des civilisations rencontrées. Il va au musée et côtoie dans ses aventures des voyageurs qui eux-mêmes ont ramené dans leurs malles des objets de leurs explorations.

Dans quel album voit-on un sarcophage ?
Une statuette Arumbaya ?
Une flûte de pan… ?

Tintin et Milou, mais aussi tous les personnages de la série sont présents.

C’est l’aventure !

N°1 pose plein de questions. Un journaliste explorateur qui a le droit d’emmener son chien partout avec lui, whaou, ça tue !
Depuis maintenant 80 ans, Tintin fait découvrir le monde et ses trésors aux enfants du monde entier et ça marche toujours autant, ça ne prend pas une ride.

Nous en profitons avec Mon Mari pour en mettre une couche à N°1.
– Tu vois chéri, Hergé avait le sens de la précision et de la documentation au service de l’imagination et du scénario. Ce fut le premier auteur de bande-dessinée à se documenter à ce point, à être aussi précis dans les détails. C’est du travail et l’assiduité, de la précision et une imagination sans limite pour écrire une BD !
– Oui mais moi mes histoires elles vont se passer à Paris et Paris je connais !
– …

Une aventure pour les 3 à 103 ans !

Évidement nous finissons à la boutique du Musée, qui se trouve à l’étage, avec les salles dédiées aux ateliers.
Tintin est à l’honneur ici aussi.
N°1 a pu choisir un album, sont vrai premier album de Tintin. Il en a déjà 3 à la maison, trois albums empruntés à la maison de famille. Vous aurez compris que je dis empruntés pour ne pas dire adoptés, pour encore une génération au moins !
N°2 choisit une figurine de la Castafiore, nous refusons d’un trait avec Mon Mari.

Il a donc choisi On a marché sur la Lune, et devra le lire à sa soeur.
– Allo, allo ici la Terre, Au nom du ciel, Tintin, répondez !

Le Musée imaginaire de Tintin
Jusqu’au 31 août 2015
Musée en Herbe – Paris
21 rue Hérold, 75001 Paris
http://www.musee-en-herbe.com/

Cette entrée a été publiée le 27 mai 2015 à 7 h 00 min. Elle est classée dans My library for children, Out with children et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s