mumisnotcooking

Strawberry pies with homemade dough! Help I want a robot..

Cela fait 4 heures qu’il pleut sans discontinuer, l’ennui guette la famille, je me lance dans un goûter de roi des fruits rouges.

Le mois de Mai commence par un premier pont sous la pluie, 3 jours, testé et approuvé #tempsdemerde. Dans un élan de mère qui commence à tourner en rond et à éprouver une dangereuse envie de s’occuper, je fonce en cuisine, préparer deux pâtes. Oui deux pâtes différentes car deux versions de petits gâteaux très rapides à faire, une pâte brisée et une autre en version sablée que j’ai déjà réalisé pour des amis. Je pars confiante, je m’active, ça va aller vite, on lance les pâtes pour après les faire reposer au moins 1 heure au frigo.

Les enfants sont devant un DVD avec leur père qui ronfle sur l’un d’entre eux. Je suis tranquille pendant au moins 1 heure.

Liste de course pour la pâte brisée

  • 250 g de farine
  • 1 jaune d’oeuf
  • 125 g de beurre ramolli, coupé en dés
  • 5 g de sel
  • 2 c.à soupe d’eau glacée

Je n’ai pas de robot, je fais tout à la main et limite à vue d’oeil avec un doseur, je me rends compte que je suis un peu sous équipée mais en même temps, je me reprends en me rappelant ma grand mère faisant sa pâte à la main, finger in the nose.
Sur le plan de travail je commence par faire un puits avec la farine et j’incorpore le sel sur les bords. Au centre, je mets le beurre et le jaune d’oeuf.
Dans un premier temps, je malaxe le beurre et le jeune d’oeuf ensemble, puis avec la farine. Il faut travailler la pâte le moins possible et asperger d’eau de temps en temps.

Déjà, là, je commence à avoir un doute, je sais pas, ce n’est pas perceptible de suite, ça n’est pas comme la dernière fois avec ma pâte au chocolat, qui était parfaite. Bon, je travaille un peu plus ma pâte et ça va bien se passer.
Je finis par former une boule avec les morceaux de pâte. J’aplatie pour former une grosse galette. Je l’enveloppe dans du film alimentaire, et au réfrigérateur pour 1 heure au moins.

Maintenant la pâte sablée

La liste de course

  • 250 g de farine
  • 50 g de sucre
  • 1 pincée de sel (5 g)
  • 125 g de beurre
  • 2 jaune d’oeufs

Je tamise la farine dans un saladier, j’y ajoute le sucre et le sel. J’incorpore alors le beurre et je sable la pâte dans mes paumes de main. Ça prends un peu de temps, c’est normal.
Je fouette les jaunes d’oeuf à la fourchette et je l’ajoute à la pâte. Je travaille celle-ci jusqu’à ce qu’elle forme un boule. Pour finir là encore je l’enferme dans un film alimentaire pendant 1 heure au moins.

Pour avoir déjà réalisé cette recette il n’y a pas très longtemps, là encore il y a un truc qui cloche, ce n’est pas comme la dernière fois. Juste un doute, un truc qui reste derrière l’oreille et qui attend que le temps de repos de la pâte se termine pour se confirmer … ou pas.

Je commence le rangement et la vaisselle, en en ayant plein les bras car il faut bien le dire, faire ça pâte maison ça fait les bras ! On rigole pas, j’en peux plus, je veux moi aussi un peu de dessin animé affalée sur le canapé avec ma famille.
N°2 arrive avec mon iphone à la main.

– Maman marche plus ton téléphone.
– (En hurlant à moitié) Lâche ça tout de suite, là maman elle rigole pas !
– Mais maman ça marche pas
– Qu’as tu fais ? Oh non pitié non…
– Mais maman, c’est pas bien de prendre des mains (En pleurant à moitié)
– HaaaaaaaaaAAAAAAaaaaaaaAAAAAA mais non, mais c’est pas possible, tu n’as pas fait ça, mais qu’est ce que tu as fait !
– (pleurs)
– Tu m’as bloqué mon téléphone en faisant le mauvais code, mais c’est horrible pour maman, horrible, horrible, horrible, je préfére ne plus te voir, ne plus te parler, je vais dans ma chambre.
(Claquement de porte)

Des tartes aux fraises avec une pâte faite maison !
Au secours je veux un robot.

Je ne suis pas calmée, ni moins énervée, mais je retourne en cuisine pour finir. Je me dis que je vais peut être réussir à oublier ce qui vient d’arriver, que c’est un mauvais rêve. Continuer à préparer le teatime a le mérite de m’occuper les mains, vu que je ne peux plus pianoter sur mon iPhone, adieu réseaux sociaux, internet, vive mon instant pâtisserie à l’ancienne.

Je préchauffe le four à 180°C. Je beurre soigneusement les moules à tarte (ne pas le faire avec des moules en silicone évidement).
Je commence à étaler la pâte, c’est là que tout devient plus compliqué, ma pâte est trop sableuse et donc pas assez élastique ce qui implique des déchirement de tout les côtés. Je le savais. Je suis déçue et énervée, je retravaille la pâte à la main, mais rien n’y fait. Je sépare la pâte en deux, et change de moule à tarte. J’en prends plein mais des beaucoup plus petits, ce qui fait moins de surface à étaler.
Honnêtement c’est laborieux, j’hésite à abandonner étant donné que j’ai une pâte sablée qui m’attend dans le réfrigérateur.
J’arrive enfin à venir à bout de cette phase, mais je suis de moins en moins sûre du résultat. Je pense aussi que c’est légèrement trop épais, mais bon au point ou j’en suis autant en finir.
Je pique légèrement les fond de tartes avec une fourchette, et les tapisse d’une feuille sulfurisée avec des haricots secs en couche.
Au four pour 15 minutes.

La cuisson à blanc terminée, je sors le fond de tarte du four, j’ôte le papier et les haricots. Je démoule et laisse refroidir sur une grille.
Pendant ce temps, je prépare les fraises.
Je les lave rapidement, égoutte et équeute. Je les coupe en deux et commence par les mettre faces coupées vers le haut, mais c’est pas jolie, alors je décides de faire l’inverse ce qui n’est pas vraiment plus joli. En gros je galère à la décoration. Pour les petites tarte je décide d’utiliser les plus petites fraise en entier.

Je me lance dans une chantilly maison, mais je n’y arrive pas, même après deux essais. J’envoie mon mari chercher une bombe au supermarché, j’en ai marre.

J’attaque ma recette de tarte aux fraises minute et récupère ma pâte sablée au réfrigérateur.

Je laisse le four à 180°C.
Je dois étaler la pâte sur 1/2 cm et découper en grand rectangle ou en rond selon votre choix de rendu.
L’épisode de la pâte impossible à étaler recommence, c’est une mission impossible. Bien sûr ça m’énerve d’autant plus que j’ai déjà réalisé ce dessert et je l’avais parfaitement réussi.
Je reproduits la technique mis en place en cas de pâte pas réussie mais pas rater non plus. Je divise la pâte en deux voir en 4 et travaille de plus petites surfaces. J’arrive au bout mais je n’ai plus de bras, ma cuisine est parsemée de petits bouts de pâte projetés à divers moments, à divers endroits.
Je pose mes découpes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et glisse l’ensemble pour 15 mn environ, les sablés doivent être blonds.

Après les avoir laissé refroidir je dépose les fraises préparées (lavées et découpées).

C’est l’heure du teatime fruité !

Voilà après ces deux échecs consécutifs je veux moi aussi un robot, je veux une KitchenAid.

Bien-sur tout le monde se régale et il n’y a bien que moi qui sait. Moi je sais la vérité sur ces pâtes. Celles qui m’ont tuer les bras. Celles qui ne m’ont absolument pas fait oublié mon téléphone HS.

En revenant du supermarché avec la chantilly, Mon Mari m’apporte un si jolie bouquet que un instant j’oublie tout et je profite. Enfin je profite.
On peut dire que j’ai vraiment perdu mon temps, 2 heures a m’énerver toute seule pour rien. Nous pouvons être bizarre nous les femmes. Disons je peux être bizarre et avoir des obsessions, des challenges avec moi même ou pire encore.

Maintenant je peux dire fait maison et à l’ancienne, à l’huile de coude !
Bien sur je vis dans ce monde moderne qui inclus les aides culinaires, je veux un KitchenAid.

Et vous ? Vous êtes de l’école huile de coude ou robot ?
Si vous réussissez ces pâtes dite le moi et partagez votre secret.

Cette entrée a été publiée le 7 mai 2015 à 7 h 00 min. Elle est classée dans A table ! et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s