mumisnotcooking

Greek Special of the week, around a cake of Greek yogurt

Autour d’un gâteau au yaourt grec, nous décidons de faire un teatime « projection » de diapo de l’été.

Évidemment de nos jours nous avons remplacé les diapos par un flux en bluetooth directement sur l’écran géant de la télévision…
Cela fait deux étés de suite que nous passons nos vacances en Grèce, à la plus grande joie des enfants et des parents. Je me souviens des « soirées diapo » à rallonge que nous imposaient mes parents, ce qui les rendaient si mémorables.
Mon Mari décide donc que ce n’est pas parce que nous n’avons pas de photos au format diapositive que nous ne pouvons pas nous aussi bloquer nos enfants dans le salon et leur imposer de feuilleter tous ensemble l’iAlbum de famille.

Pour rendre l’expérience aussi vintage que possible, je décide de préparer un gâteau au yaourt, ce qui permettra de rassasier les enfants pendant le visionnage des 6379 photos numériques de leurs parents.

– Qui vient m’aider à faire le gâteau au yaourt ?
– Moi j’aide papa !
– …
– N°2 tu viens m’aider ?
– Non j’attends les photos de Grèce !
– Mais ça commence pas de suite tu peux venir en cuisine avec maman pendant que les garçons installent le système de diapo 3.0.
– Je pourrais gouter le yaourt, j’aime bien moi le yaourt qui vient de Grèce.

Liste de course.

  • 125 g de beurre ramoli
  • 220 g de sucre en poudre
  • 3 oeufs, blancs et jaunes séparés
  • 300 g de farine avec levure incorporée
  • 1/2 cuill. à café de bicarbonate de soude
  • 40 g d’amandes montées et finement hachées
  • 280 g de yaourt nature grec
  • sucre glace

Préchauffez le four à 180°C.
Graissez un moule de 20×30 cm puis chemisez-en le fond et les côtés de papier sulfurisé.

– Chérie tu me passes le sucre ?
– καλημέρα
– Pourquoi tu me dis bonjour ?
– ευχαριστώ
– Merci à toi aussi ! Tu bug mon coeur ?
– Mais non maman, je parle comme en Grèce !
– …

Je travaille le beurre et le sucre au batteur électrique pour obtenir une crème aérée. J’y ajoute les jaunes d’oeufs, un à un, sans cesser de fouetter.
Bien sûr en voulant faire cela rapidement, je n’avais pas préparé les jaunes d’oeufs, et je me retrouve dans l’obligation de mettre le batteur électrique dans les mains de N°2, 3 ans et demi.

– Tu vas tenir le batteur bien droit, sans le sortir du plat, tu le laisses bien dedans, d’accord ?
– Oui maman je veux le faire, maman s’il te plaît..
– Maman reste juste à côté de toi, d’accord ?
– Donne maman !

Je lui confie le batteur sans une certains inquiétude, je prends le premier oeuf, je sépare le jaune du blanc, tout se passe bien.
J’attaque le deuxième quand N°2 décide de regarder les fouets du batteur de plus prêt sans l’avoir arrêter.
Vous me direz que c’était prévisible, bien sûr ça l’était après coup, mais sur le moment il m’a semblé que ce n’était pas aussi saugrenu que cela étant donné qu’elle était la seule personne présente dans la cuisine.
Un énorme jet de crème nous saute au visage, comme un crachat de lama et atteint le mur, le plan de travail, ma chemise et mes cheveux. Malgré cela je ne m’arrête pas et remets la main de N°2 sur le batteur dans le saladier, et finis mon affaire de jaunes d’oeuf.

Je peux enfin transvaser la préparation dans un grand saladier pour y incorporer la farine, le bicarbonate de soude, en deux fois.
J’incorpore les amandes et le yaourt.

-Mamaannnnn c’est dégoûtant, je suis toute sale.
– Ne fais pas ta précieuse chérie, on prendra une petite douche dès que la gâteau sera au four, courage, essuie toi avec le torchon.
-…
– Le torchon pas les manches de ton sweat !
– …
– Non mais secoue pas la tête comme une demeurée ! Avec tes cheveux pleins de crème tu en mets sur toutes les portes des placards de la cuisine, arrête s’il te plait, calme toi !

Je monte les blanc d’oeufs en neige en moins de temps qu’il n’en faut (au batteur électrique), puis je l’incorpore en deux fois à la pâte.
Je finis enfin par verser la préparation dans le moule.
J’enfourne pour 35 minutes. (Vérifiez avec un couteau la cuisson).
Une fois cuit il est préférable de le démouler sur une grille et de le laisser refroidir.
Pour la touche finale, on saupoudre de sucre glace et je le coupe en carrés pour le servir et commencer enfin le « goûter diapo, spéciale Grèce ».

C’est bon la Grèce !

Nous nous sommes régalés du gâteau et des diapo 3.0, c’est beau la Grèce, on y mange bien, définitivement nous sommes un peu grecs dans nos coeurs.
Pour revoir sur le blog nos vacances en Grèce, commencer par STOP, embarquement pour SIFNOS (Grèce). Part 1.

Tout ceci m’a donné envie de partager avec vous MA Grèce, je vais donc tout au long de cette semaine vous proposer des recettes, des adresses d’épicerie grecque sur Paris, des bon plans, des restaurants et hotels family friendly, une interview surprise et des coups de coeur comme cette recette de gâteau au yaourt Grec.

Nous allons vivre ensemble une semaine en Grèce !
Vous êtes en train de préparer vos vacances d’été ? Vous ne saviez pas où allez ? Quoi faire ?
Suivez moi cette semaine et vous aurez peut être de belles idées à proposer a vos proches.

Καλώς ήρθατε στην Ελλάδα !

Cette entrée a été publiée le 7 avril 2015 à 7 h 00 min. Elle est classée dans A table !, Greek Summer 2014 et taguée , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s