mumisnotcooking

Teatime with my daughter : une dînette fleurie by Nathalie Lété

C’est l’heure du thé dans la chambre de N°2, j’apporte les Sablés Bretons.

N°2 m’accueille sur le pas de la porte.

– Bonjour madame, assoillez-vous.
– Assaillez-vous, mais merci ! Que me proposez-vous ?
– Du café, du champagne ou de l’eau.
– Je prendrais du thé.
– Bah, y en a pas.
– Un café et des Sablés Bretons s’il vous plaît madame.
– Les Sablés Bretons que l’on a fait ensemble ? On peut les manger ?
– Maman a fait les Sablés Bretons pour le goûter de ton frère et surtout pour ton teatime ma chérie !
– Attends je vais chercher mes doudous, je vais les inviter !

La liste de course pour les Sablés Bretons.

  • 90 g de très bon beurre
  • 90 g de sucre blond
  • 1 jaune d’oeuf à température ambiante
  • 125 g de farine T.45
  • 2 g de sel

Revenons 2 heures en arrière que je partage avec vous une recette de Sablés Bretons !

Je suis seul en cuisine, N°2 termine sa sieste, je me lance dans la fabrication de Sablés de mes ancêtres. Oui ancêtres car dans mon sang coule du breton à au moins 50%.
Les Sablés, c’est toujours bon à toutes occasions. Au café, pour le goûter de N°1, les craquages de maman et les teatime de N°2.
Je vous entends dire que je suis une psychopathe de faire les biscuits du goûter des enfants. Pas de panique, c’est rare, si je le fais une fois par trimestre c’est déjà beaucoup, mais effectivement dans un monde idéal j’aimerais le faire plus souvent.
Déjà, parce qu’ils sont réalisé avec amour ce qui les rend bien plus délicieux que des biscuits industriels, et surtout mes enfants les aiment, alors j’en profite, ça flatte mon égo de cuisinière et celui de maman par la même occasion.
C’est partie !

Au préalable, pensez à mixer le sucre 2 ou 3 minutes au robot pour le rendre plus fin.

Je commence par travailler le beurre en pommade. Je ne précise pas que le beurre est demi-sel, un breton ne précise pas ce genre de détail.
J’ajoute le sucre préalablement mixé et le sel. Je commence par battre au fouet électrique, d’abord lentement puis en augmentant progressivement la vitesse.
Il faut battre jusqu’à ce que le mélange soit crémeux (pas trop longtemps pour ne pas chauffer le beurre).
J’ajoute le jaune d’oeuf et je mélange au fouet à la main, juste ce qu’il faut pour l’incorporer.
Je finis par ajouter la farine sur la pâte et je fouette jusqu’à ce que la pâte se forme.
Je lâche le fouet et termine à la main en travaillant rapidement le mélange.
Voilà c’est terminé, elle doit se reposer, pour cela je forme une boule en l’aplatissant légèrement et je l’enveloppe dans du papier film.
Direction le réfrigérateur pour 30 minutes minimum.

Préchauffez le four à 180°C après le repos de la pâte.
Je coupe la pâte en deux pour que ça soit plus facile de l’abaisser de 5 mm sur le plan de travail légèrement fariné.

N°2 me retrouve pour le meilleure moment, disons le plus facile !
Je lui donne les deux emportes pièces cannelés, et c’est parti pour le découpage de petits sablés.
Nous déposons les sablés sur une plaque que j’ai recouverte de papier sulfurisé.

Au four pour 14 minutes à 180°C.
Les biscuits doivent colorer légèrement à la cuisson. Les sortir du four et les laisser sur la plaque en posant celle-ci sur une grille surélevée.

Ces biscuits se gardent à température ambiante dans une boîte pas totalement hermétique pour laisser l’humidité des biscuits s’échapper.
J’ai assez de biscuit pour fournir N°1 en goûter toute la semaine !

N°2 m’attend pour le teatime !

– Maman bébé il aime beaucoup les biscuits, je crois qu’il va tout manger.
– Dis bien à bébé que ce soir il y a le diner.
– Maman tu veux encore de l’eau ?
– Plutôt un café ou un thé.
– D’habitude tu prends du vin !
– Et oh ça va hein !

N°2 aime beaucoup sa dinette en métal. Déjà le bruit du métal ça fait « plus » vrai.
La valisette pour ranger l’ensemble complète ce tableau trop mignon, moi aussi je veux ses assiettes !

– Maman pourquoi ce biscuit il est marron ?
– Parce que c’était la fin de la pâte et qu’il était plus fin que les autres.
– J’aime pas.
– Mais ça ne change rien au goût mon coeur, il est juste un peu plus cuit que les autres.
– J’en veux pas.
– Donne le à ton bébé.
– Il aime pas, il dit que c’est beurk.
– Il est difficile ton bébé, explique lui qu’il devrait être content d’avoir un goûter, fait maison, avec du bon beurre, qui va directement dans les fesses de maman !
– Quoi ?
-Comment ?
– Quoi ?
– Laisse tomber, N°1 lui appréciera mes efforts !

C’est à ce moment là qu’il passe la tête au travers de la porte de la chambre de sa soeur et clame haut et fort.
– Je suis pas la poubelle !

Mes enfants sont des ingrats, pour la peine je vais faire exprès d’oublier de mettre le gouter de N°1 dans son cartable et ce soir ça sera brocolis pour N°2.

La Dinette en métale de Nathalie Lété.

Parlons un peu de cette magnifique dinette. N°2 est à l’âge où elle imite sa maman et elle a bien constaté que celle-ci était souvent en cuisine.
Elle passe donc pas mal de temps à jouer au petit restaurant.

J’ai naturellement craqué pour cette valisette, le graphisme très réussi, coloré, gai, le métal qui rends le jeu incassable et ces fleurs trop mignonnes.

Nathalie Lété est née en 1964 à Orsay, d’un père chinois et d’une mère tchèque allemande. On retrouve d’ailleurs cette double influence dans son travail où l’art asiatique et celui d’Europe de l’Est se mélangent au niveau visuel.
Elle se fit d’abord connaître à travers le duo de « Mathias et Nathalie » produisant des décors expressionnistes en carton mais, après 10 ans de collaboration, elle abandonne le carton peint et fabrique un univers axé autour du jeu et de la poésie. Bien qu’elle travaille avec toutes sortes de matériaux, elle a une préférence pour le tissu, plus particulièrement cousu puis peint.

Son travail est destiné aussi bien aux petits qu’aux adultes et elle a déjà réalisé une vingtaine d’expositions. Artiste international.

A partir du 21 mars 2015, allez voir sa rétrospective au Musée La Piscine, à Roubaix.

Alors vous aussi vous craquez pour les Sablés Bretons ?

Dinette métal Nathalie Lété
http://www.nathalie-lete.com/
VILAC
http://www.vilac.com/artistes/nathalie-lete/liste/dinette-en-metal-nathalie-lete
Musée la Piscine, Roubaix.
http://www.roubaix-lapiscine.com/

Cette entrée a été publiée le 16 mars 2015 à 8 h 00 min. Elle est classée dans A table !, The rooms of my children et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s