mumisnotcooking

How I missed my cookies with chocolate!

N°2 est invitée chez une amie, nous allons apporter des Chocolate Chip Cookies faits maison !

La semaine dernière sur le blog nous avons parlé des cookies réalisés avec la préparation de chez Marlette, plus d’infos sur le blog, ici.
Mais cette fois-ci j’ai décidé de venir avec quelques cookies 100% homemade, oui par moi-même sans aucune aide, il n’y a pas de raison.
Il est vrai que je n’en ai jamais réalisé, mais pourquoi pas moi, oui pourquoi est ce que je n’y arriverai pas.

Je prends mon meilleur livre de cuisine spécial pâtisserie, page 59, ma fille, tu arriveras avec des cookies à ton goûter de fille.

Liste de course.

  • 85 g de beurre
  • 90 g de chocolat 52%
  • 100 g de sucre blond
  • 50 g de sucre en poudre
  • 13 g de farine T.45
  • 2 g de bicarbonate
  • 2 g de sel
  • 1 jaune d’oeuf à température ambiante
  • 6 g d’extrait de vanille

Au préalable, il vous faudra préchauffer le four à 170°C et y glisser une grille au milieu.
Faites fondre le beurre dans une petite casserole, retirez du feu et laissez tiédir.

Je suis prête, N°1 est dans sa chambre, pendant que sa soeur et son père sont en fin de sieste.
Je m’apprête à commencer après avoir méticuleusement préparé chaque ingrédient, quand N°1 déboule en me demandant du ton le plus solennel qu’il puisse trouver:
– Mamaaaaaaaan t’as rangé où mon tee-shirt avec l’ours dessus, celui qui est gris ?
– Je ne sais pas pourquoi ?
– J’en ai besoin.
– Cherche-le dans ce cas.
– Mais j’aiiiii cherché, je ne le trouve pas.
– Chéri, là je n’ai pas le temps, je dois faire les cookies pour que ta soeur puisse les apporter à son goûter de filles.
– Mais maman c’est hyper important, il est où mon t-shirt ?
– Dans ton cuuuuuuuuul !
– Haannnn tu as dis un gros mot !
– Je n’ai rien entendu, aller va chercher ton tee-shirt ou ce que tu veux, mais laisse moi avancer s’il te plait.
– C’est pas juste !
– Dans ma cuisine pas de justice, c’est une zone de dictature maternelle.
– …

Je reprends là où j’en étais, je coupe le chocolat de manière à avoir des pépites de la taille d’un quart de carré de chocolat.
Dans un grand récipient, je mélange le sucre blond et le sucre en poudre.
J’ajoute le beurre fondu tiède et je commence à battre au fouet électrique jusqu’à ce que les ingrédients soient bien mélangés.
C’est bizarre, mon résultat ne ressemble pas du tout à la photo.
Je me décide à continuer, je n’ai pas pu me planter si tôt dans la recette, je viens de commencer !

J’ajoute l’oeuf et l’extrait de vanille et fouette encore pour incorporer ces ingrédients.
Ça ne ressemble toujours pas à la photo.
Je doute de plus en plus, et ça commence à m’agacer. C’est quand même pas si compliqué de faire des pauvres petits cookies !
Ce basique, que tout le monde sait réaliser les yeux fermés. Non, je vais pas les foirer.
C’est à ce moment précis qu’arrive N°2 en couinant comme une petite fille de 3 ans qui a été réveillée
– Mamaaaaaan y’a mon frère qui m’embête, tu peux le disputer ?
– Hein, euh quoi, j’entends rien, je n’ai pas le temps.
– Mamaaaaan.
– Va voir ton père.
– Mais il dort.
– Il a envie que tu le réveille, vas-y chérie.

On reprends en voulant vite en finir.
Je mélange la farine, le sel et le bicarbonate dans un autre saladier et je finis par l’ajouter au mélange qui devrait être liquide mais qui ne l’est pas dans mon cas précis.
Je fouette à vitesse lente car on doit juste incorporer la farine.
J’ajoute les pépites de chocolat et finis par mélanger à la maryse pour les répartir dans la pâte.
J’ai un résultat qui est très loin de la photo du livre de cuisine. Ça devrait être une pâte pas trop liquide. La mienne est fortement sableuse, je ne comprends toujours pas ce qui a pu se passer. Je vous avoue être vexée mais décide de faire la sourde oreille et de finir quoi qu’il arrive.

Je couvre la pâte d’un film alimentaire et la place au réfrigérateur pendant au moins 10 minutes. J’en profite pour préparer la plaque de cuisson.
Je recouvre celle-ci d’une feuille de papier sulfurisé.

Mon Mari arrive dans la cuisine.
– Ca te dit de finir la sieste avec moi ?
– Bah c’est à dire que dans le lit là tout de suite maintenant y’a deux gosses et deux doudous, un bébé et deux langes donc j’appelle un nettoyeur et après avec plaisir.
– Non mais sérieux chérie, comme avant, allez.
– Non mais tu es sérieux ! Va prendre une douche froide, je finis les cookies et tu pourras emmener N°2 chez son amie.
– T’es pas drôle.
– …

Je sors la pâte du réfrigérateur et façonne des boules de la taille d’un oeuf. Je sépare bien les cookies pour qu’ils puissent s’étaler.
J’enfourne pour 14 à 16 minutes (selon l’épaisseur des cookies).

Laisser refroidir les cookies sur la plaque.

J’ai fait une deuxième série et la pâte était toujours aussi sableuse. Je ne comprends pas comment, où, quand, je me suis planté dans la recette.
N°2 est partie chez son amie accompagnée de son père et d’un paquet de BN.
Pour ma part, je force N°1 à manger coûte que coûte au moins deux cookies sur les deux douzaines réalisées.

– Maman, on mange quoi ce soir ?
– Mange déjà ton cookie et on en reparle.
– Maman, on joue à ni oui ni non, maman steuplait?
– Non.
– Perdu ! Maman il est un peu dur ton cookie.
– NON.NON.NON.
– Maman on joue aux devinettes ?
– NON
-…

Comment faites-vous vos cookies ?
Savez-vous où je me suis planté ?
Aidez moi à comprendre !
HELP

Cette entrée a été publiée le 2 mars 2015 à 8 h 00 min. Elle est classée dans A table ! et taguée , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s