mumisnotcooking

Alice’s Adventures in Wonderland

Children in Wonderland

J’aime les classiques et cet album est une petite merveille.

L’histoire est classique bien évidemment, la traduction a été réalisée par Jacques Papy. Donc nous sommes loin des histoire de OuiOui.
Le texte est plus « complexe », ce qui permet à N°1 et N°2 d’apprendre de nouveaux mots à chaque lecture !

Chapitre Poivre et Cochon :
Le valet de pied-Grenouille répéta du même ton solennel, mais en changeant un peu l’ordre des mots : « De le Reine. Un invitation à une partie de croquet pour la Duchesse. »
Maman, c’est quoi un pied-Grenouille ?
Heu, c’est une grenouille qui a des pieds, comme nous, et son métier c’est d’être valet.

Maman c’est quoi un valet ?
Maman va continuer l’histoire et on verra.

Puis tous deux s’inclinèrent très bas, et leurs boucles s’entremêlèrent.
Maman, ça veut dire quoi « s’inclinèrent » ?

Ça vient du verbe s’incliner, c’est comme se pencher, on le fait beaucoup pour saluer une personnes faisant partie d’une principauté.
C’est quoi une pricncipauté ?
Un pays ou il y a des rois et reines.
Maman va continuer l’histoire, car elle a légèrement l’impression que tu essaies de gagner du temps sur l’heure du coucher.

Le plus de ce livre, et je pèse mes mots, c’est bien évidemment l’objet livre en lui même. Couverture cartonnée, reliée, renforcée, présentation sublime et surtout les illustrations de Thomas Perino.
Cet illustrateur a de l’or dans les mains. Il a surtout un style bien à lui. Les illustrations sont en noir et blanc et très graphiques.
Alice rayonne littéralement entre ses mains expertes, un album somptueux qu’il faut absolument vous procurer, pour le garder et le lire régulièrement… À vos petits enfants, car oui ce jour arrivera.

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Alice et cette petite fille fit un rêve très curieux. Aimeriez-vous savoir de quoi elle rêva ?
Eh bien, voici ce qu’il arriva en premier lieu.

Un Lapin Blanc vint à passer en courant ventre à terre et, au moment même où il allait croiser Alice, il s’arrêta et tira sa montre de son gousset…

N°1 adore cette histoire, car elle lui permet de poser beaucoup de questions.
N°2 croit qu’elle est Alice et que ses doudous sont les lapins du livre… elle suce son pouce et ne dit rien.

Bonne nuit les chéris.

Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll, Illustré par Thomas Perino, Editions Le Seuil Jeunesse, octobre 2008

Cette entrée a été publiée le 1 octobre 2014 à 9 h 30 min. Elle est classée dans My library for children, The rooms of my children et taguée , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Une réflexion sur “Alice’s Adventures in Wonderland

  1. Le , emma cargill a dit:

    Coucou Poulette,

    Tu devrais parler du livre dont je t’ai déjà parlé « Kiki fait caca, King de la banquise » absolument pas « politiquement correct » mais tellement drôle.

    Biz

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s